Coup de projecteur sur un trinôme gagnant du CFA-EVE !

Coup de projecteur sur un trinôme gagnant du CFA-EVE

Dans la catégorie Bac+5, Yann Deshayes (ingénieur informatique à l'Ensiie), Guillaume Albini (institut génomique du CEA) et Gérard Berthelot (responsable formation en alternance à l'Ensiie) ont été honorés d’un triangle d’or, lundi 14 mars 2016, lors de la 7è Cérémonie des Triangles d'Or.
 
Qu’apporte l’apprentissage par rapport à la formation initiale ?

Yann Deshayes : « Clairement, sans l'alternance je n'aurais pas continué mes études. Je n'avais pas un profil prépa, et j'ai d'abord suivi un BTS avant d'intégrer l'Ensiie, où j’ai effectué mes trois ans d’apprentissage en alternance. »

Guillaume Albini : « Yann Deshayes, qui a été mon premier apprenti il y a trois ans, avait tout de suite les bons enseignements et un bon comportement d’entreprise ».

Comment se fait le contact entre l’apprenti et l’entreprise ?

Guillaume Albini : « Au départ, nous avons défini un projet que nous avons adressé au CFA-EVE, qui nous a alors proposé plusieurs candidats ayant choisi l’orientation professionnelle qui correspondait à nos attentes. Ensuite, j’ai recruté mon apprenti après avoir vu ces différents candidats. »

Yann Deshayes : « Après mes deux années de BTS, au cours desquelles j’ai travaillé dans deux start-up, je voulais poursuivre mes études tout en continuant de travailler. Et naturellement, j’ai choisi l’alternance et la proximité. C’est pourquoi j’ai intégré l’Ensiie, en tant qu’ingénieur informatique, avec l’opportunité de travailler au CEA, où j’ai effectué trois nouvelles années en alternance. »

Confie-t-on les mêmes missions à un étudiant qu’à un jeune diplômé ?

Guillaume Albini : « Bien entendu, il faut lui donner des consignes, mais il a tout de suite les bons réflexes. Ensuite, en tant que maître d’apprentissage, il y a un management mais ce qui représente 20% de mon temps de travail au début, ne représente plus que 5% à la fin, et le management d’un apprenti n’est ni plus ni moins contraignant que superviser le travail d’un collaborateur en tant que supérieur hiérarchique. »

Yann Deshayes : « Lors de mes trois ans au CFA-EVE d'Evry et au Génopole, j'ai été apprenti ingénieur programmeur. Mais très rapidement, j’ai dû apprendre les mêmes technologies que celles qu'on apprend en école d'ingénieur et les utiliser très concrètement en entreprise. »

Guillaume Albini : « Les élèves ingénieurs en informatique privilégient souvent les secteurs de la banque et des finances. Peu sont attirés par la recherche fondamentale, qui plus est, la biologie… »

Yann Deshayes : « Pour moi, il n’y a pas eu de différence et ce que j’ai appris en BTS puis à l’Ensiie pouvaient être directement mis sur pied. L’alternance permet justement de gommer la frontière entre le diplôme et l’entrée dans le monde du travail. »

Guillaume Albini : « Yann a travaillé sur des projets internes à l'entreprise, à savoir la refonte d'une application dénommée Lims (laboratory information management system). Cette refonte n’est pas terminée, mais il a bien sûr largement participé à la mettre en place. Et je suis fier qu’il ait aujourd’hui d’autres projets ».

L’embauche dans l’entreprise est pourtant souvent la finalité de l’alternance ?

Guillaume Albini : « Yann avait professionnellement toutes les compétences pour qu'on puisse le garder, mais le jeune diplômé est aussi libre de ses choix. »

Yann Deshayes : « Après avoir travaillé dans deux entreprises lors de mon BTS puis au Génopole lors de mon alternance à l’Ensiie, j’ai souhaité retourner dans ma région d'origine. Et je travaille aujourd’hui pour une entreprise de Sophia-Antipolis. »

Que représente pour vous cette distinction ?

Guillaume Albini : « Elle permet de mettre en valeur l’apprentissage, ce qui est important, car j’ai aujourd’hui d’autres apprentis. »

Yann Deshayes : « Aujourd’hui, après avoir étudié en alternance, j'ai le même diplôme qu'un élève sorti d'une école d'ingénieur à savoir ingénieur informaticien avec un BAC+5. Et j'occupe les mêmes postes ! Je le répète, sans l'alternance je n'aurais pas continué mes études. Alors je profite de cette récompense pour témoigner de mon expérience réussie. »


Ajouté le 14/04/2016

Retour aux actualités

Recherchez votre formation

Inscrivez-vous et téléchargez vos dossiers de candidature en
ligne

RECHERCHER